Deux jours hors du temps...

Médiélivres à Souvigny

Pour cette quatrième édition, auteurs, illustrateurs et libraires, dans le genre fantastique et médiéval, étaient réunis dans l'église désacralisée. Beaucoup de monde s'échappait de la foire pour venir saluer les auteurs. De belles rencontres, encore. Merci aux organisateurs pour cet accueil. 

J'ai rencontré le dessinateur de Fragon le Lutin. Alias Pierre Martinez, alias Pedri..

Je suis restée un long moment, assise sur ce magnifique chef d'oeuvre de poterie.

L'église romane et sa chapelle vieille accueillent les gisants de Louis II de Bourbon, sa femme ainsi que d'autres membres de la famille

 

Cette photo est floue, je m'en excuse, mais je tenais à parler de Martine. "À chat parlé", un livre avec illustrations, avec des histoires de chats. La recette des ventes est reversée à l'association Mélusine. 

Wahya ? Les lecteurs de La lune cendrée, le connaissent bien. Non, celui-ci vient des pays de l'Est et appartient à la troupe de Cradem Aventure, les derniers ostrogoths. Il a accepté gentiment de se prêter au jeu de la photo.

Céline Maltère est une jeune auteure qui a vu ses cinq manuscrits édités la même année... et pas chez le même éditeur !

Les corps glorieux, roman de chevalerie, narre les chroniques de la reine Kationa, femme singulière. 

 

Armoire aux reliques de L'église de Souvigny

Elle attend... Ce banc est à l'entrée de l'église désacralisée où se déroulait le salon du livre. Cette statue de femme a été déposée là. Sa robe dégage son épaule et Pedri pense qu'il s'agit d'une prostituée.

Enseigne d'un accueil en chambres d'hôtes à l'intérieur d'un château dans un cadre magnifique.

Le camp endormi et en plein action. À la taverne, l'euro n'a plus cours. Si vous ne les aviez pas échangés pour des "sous", pas de bière ambrée ni d’hypocras. 


Un final enjoué ! L'équipe des auteurs et l'organisatrice, Christine. Vous ne pouvez pas la rater, elle a un doigt bandé ! Merci pour son accueil chaleureux. Aux côtés de Stephan Platteau, il y a un petit bout de chien, c'est Selma, 15 ans, qui accompagnait sa maîtresse, Céline Maltère. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0