Le pléonasme... faute de langage et d'écriture. C'est grave docteur ?

Lequel de vos proches ne vous a jamais dit : "je monte en haut" ou "je suis gelé de froid" ? Les must des pléonasmes ! Cette précision (ou tautologie), souvent inconsciente, vient appuyer leur dires comme s'ils devaient se justifier, ou insister, au cas où nous n'aurions pas compris ! C'est cela un pléonasme, et il ressemble fortement à la "redondance" (répétition excessive et inutile) en littérature.

Ci-dessous, voici quelques-uns souvent rencontrés  lors de relectures de manuscrits.


Sortir dehors ou à l'extérieur : Essayer de sortir dedans ou à l'intérieur !

Je sors de la pièce, je sors prendre l'air...

Il neige dehors, il vente dehors...


Prévoir à l'avance : Celui-ci, je l'adore ! Je le rencontre dans des articles de journaux, recettes de cuisine,  actualités télévisées, etc... 

Prévoir, c'est anticiper, donc avant que cela se produise. Il y a le préfixe pré (prévoir, prédire, pressentir, prévenir).


Allumer la lumière : si avec celui-ci, vous n'y voyez rien ! Allumer contient déjà le mot lumière.


Echo sonore : l'écho est un phénomène acoustique, une onde sonore...


Dépêchez-vous vite :  se dépêcher, c'est déjà aller très vite. 


Marcher à pied, naviguer sur l'eau, voler dans l'air, nager dans l'eau :  marcher, se déplacer à pied ; naviguer, se déplacer sur l'eau ; voler, se déplacer dans l'air ; nager, se déplacer, évoluer dans l'eau.


En vrac, quelques autres :

Entendre de ses oreilles,

Voir de ses yeux,

Puis ensuite,

Collaborer ensemble,

Se réunir ensemble,

S'entraider mutuellement,

Reculer en arrière,

Suivre derrière...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0