Les fleurs de montagne

Quinze ans de vie à mille mètres d'altitude, en dessous du Mont Mouchet, haut lieu de la résistance de la Guerre de 39/45, j'ai appris à reconnaître les plantes, les fleurs, les champignons. J'ai apprécié chaque minute de vivre en totale liberté, comme tous mes animaux, dans cette campagne où les hivers peuvent être très froids et si... longs ! 

Ce petit œillet, dit de Séguier ou des bois, malgré son nom, pousse dans les prairies et, dès juillet,il tache la pâture de mes chevaux de son rose intense. J'ai beaucoup de plaisir à le peindre. C'est l’œillet le plus répandu dans le Massif Central.

Les blés sont prêts à être moissonnés et le coquelicot, ou pavot des champs, se mêle à ce jaune paille avec son compagnon, le bleuet. Un régal pour les yeux. Avec ses graines, dans des temps très anciens, on aromatisait les gâteaux et avec les fleurs, on soignait la pleurésie.

Petite anecdote : on mélangeait autrefois, le suc de la plante, aux vertus apaisantes, à la bouillie des enfants pour les aider à dormir.

Cette plante a bien failli disparaître, à force de cueillettes excessives. L'arnica des montagnes a fait partie de mon quotidien les étés.  Que ce soit en bordure de la longue ligne droite appelée "La Bachie" ou sur les berges des ruisseaux. J'en ai souvent peint, et j'ai aussi fait mon alcoola. Je récupérai les fleurs et les mettais à macérer dans de l'alcool. Quand mes enfants s'étaient cognés, un tampon de coton sur le "bobo". Ou on peut tout simplement prendre une fleur et frotter sur la contusion.

Petite anecdote : c'est aussi le tabac de montagne. Les feuilles sont fumées et soignent toux et bronchites.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Geneviève Dumesnil (dimanche, 28 août 2016 16:30)

    Que de belles choses sur ton site, un vrai régal pour les yeux.
    Tu as beaucoup de finesse dans ton coup de pinceau, bravo. J'aime également tes étiquettes en bois détourné, surtout les ânes, les silhouettes sont très réussies.

  • #2

    b (mercredi, 31 août 2016 10:33)

    Merci Geneviève pour ce compliment ! je travaille toujours avec passion, ce qui enjolive peut-être mes créations ! C'est vrai que les ânes ont beaucoup de succès. Bonne continuation.